L'Apel soutient le défi "Transat dans un fauteuil"

Apel vendredi 07 octobre 2016 Retourner à la liste d'actualités

Atteint par la maladie de Charcot, Jean d’Artigues vient de débuter la "Transat dans un fauteuil". L’Apel nationale et les Apel du Morbihan, de la Martinique et de la Guadeloupe le soutiennent dans ce défi solidaire.

Depuis cinq ans, Jean d’Artigues repousse les limites pour vivre pleinement, malgré une maladie neurologique incurable et évolutive qui le paralyse progressivement : la maladie de Charcot ou SLA. Aujourd'hui père de famille, chef d'entreprise et tétraplégique, il a un projet ambitieux : réaliser une "transat dans un fauteuil" ! Et devenir ainsi passeur d'espoir pour tous ceux qui croient possible l'impossible. En premier lieu pour toutes les personnes atteintes de la SLA, mais aussi pour tous les accidentés de la vie.

Son projet

Traverser l’Atlantique en équipage comme "skipper en fauteuil" sur un catamaran. Le parcours le conduira en 6 semaines depuis la Bretagne jusqu'en Guadeloupe (arrivée à Pointe-à-Pitre prévue début décembre). Escales à Madère, aux Canaries, au Cap-Vert et en Martinique. Environ 8000 kilomètres sur l'eau !

 

« Je veux transmettre de l'espoir en montrant que l'impossible est possible ! »

Jean d'Artigues

 
Les Apel se mobilisent

L'Apel nationale soutient Jean d'Artigues dans son projet et le suivra tout au long de sa traversée via les réseaux sociaux. Elle propose également aux classes qui le souhaitent de mettre en place des projets pédagogiques, relayés par les Apel d'établissement. 

> Vous pouvez suivre le défi sur Facebook www.facebook.com/transatdansunfauteuil

sur Twitter @TransatFauteuil

ou sur son blog www.transatdans1fauteuil.org