Le sondage « Parent d’élève, un métier pour l’avenir »

Dans le cadre de notre XVIIIe congrès, voici les principaux résultats de notre sondage réalisé par l'institut Opinion Way, en partenariat avec le quotidien La Croix.

Une majorité de parents parfois déboussolée par l’école...

Devenir parent d'élève ne s'improvise pas : 27% des parents disent avoir souvent, voire très souvent, des difficultés à savoir comment s'y prendre, quelle attitude privilégier pour aider leurs enfants vis-à-vis de l'école. Les tensions que cela peut susciter entraîne des conflits : 21% des parents ont souvent des disputes avec leurs enfants à propos de l'école. Au final, 61% des parents estiment qu'ils sont mal préparés à devenir parents d'élève : 87% se disent assez bien ou assez mal préparés, montrant a quel point il reste du chemin à parcourir pour leur donner le sentiment qu'ils sont suffisamment outillés pour accomplir leur rôle de parent d'élève.

mais qui se sentent capables d’accompagner leurs enfants

96% des parents se sentent capables d'accompagner leurs enfants dans l'apprentissage de la vie en société, le respect de l'autre et 81% dans l'obtention de bons diplômes. Mais les jeunes sont cependant 79% à estimer qu'il serait nécessaire de davantage aider leurs parents à être de bons parents d'élèves...

Les relations avec l'école sont-elles propices à les aider ? Si 56% des parents disent que l'école et les enseignants les informent suffisamment tout au long de l'année des progrès et difficultés de leurs enfants, ils ne sont plus que 46% à déclarer être suffisamment aidés dans l'accompagnement de leurs enfants.

Les résultats scolaires et l’école tiennent une place prépondérante

88% des parents déclarent que les résultats scolaires tiennent une place très (29%) ou plutôt (59%) importante dans les discussions qu'ils ont avec leurs enfants. L'école et les résultats scolaires sont aussi importants dans l'image qu'ils ont de leurs enfants : pour 78% lorsque qu'ils parlent de leurs enfants avec d'autres adultes et pour 84% dans l'appréciation que l'on a en général des qualités d'un enfant.

Par conséquent, 96% des parents font de la réussite scolaire un sujet auquel ils disent être attentifs tout au long de l'année. Et si les résultats ne sont pas au rendez-vous, on sévit : ainsi 58% des parents déclarent que la réussite scolaire les oblige à être plus sévères qu'ils ne le souhaiteraient.

Les parents réagissent de manière positive à des solutions de dialogue et d’aide

85% des parents se disent intéressés par des lieux de dialogue avec les enseignants et l'école, 66% avec des professionnels de l'enfance, 59% avec d'autres parents d'élèves. 68% se déclarent même intéressés par des journées de formations pratiques pour être aidés dans le développement de compétences spécifiques du type : développer chez son enfant la confiance en soi, le sens critique, l'autonomie, la créativité...

Enquête Apel-Opinion Way, réalisée en avril 2014 auprès d'un échantillon représentatif de parents d'enfants scolarisés et de jeunes de 18 à 24 ans.

61% des parents estiment qu'ils sont mal préparés à devenir parents d'élève

Documents à télécharger