QUELLES INTELLIGENCES SOUHAITEZ-VOUS DÉVELOPPER CHEZ VOS ENFANTS ?

Les principaux résultats de notre enquête

Les parents privilégient les intelligences de « savoir-être » :

> pour 84%, l'école ne développe pas ou peu la connaissance de soi.

> pour 75%, l'école développe peu, ou pas du tout, l'intelligence relationnelle.

Prendre en compte la diversité des formes d’intelligence :

> 91% des parents pensent qu'une meilleure prise en compte des différentes formes d'intelligence permettrait de réduire l'échec scolaire. 

> 84% des parents considèrent que le rapport des enfants à l'école serait meilleur si l'école leur proposait des pédagogies adaptées aux formes d'intelligence où ils sont le plus à l'aise.

Pour les parents d’élèves, trois capacités sont développer en priorité :

> pour 64%, être capables d'exprimer clairement ses idées par des mots (l'intelligence verbale linguistique).

> pour 43%, entrer en relation avec les autres et comprendre intuitivement leurs réactions ( intelligence interpersonnelle).

> pour 38%, avoir une bonne connaissance de soi-même et de ses propres réactions (l'intelligence intrapersonnelle/émotionnelle).

D’après les parents, les capacités principalement développées par l’école sont :

> pour 59%, la capacité de compter et de calculer (l'intelligence logico-mathématique).
> pour 40%, la capacité d'exprimer clairement par des mots ses idées.
> pour 29%, celle de se repérer dans l'espace et de lire une carte.
> pour 28%, celle d'identifier les éléments de la nature sous toutes ses formes.

Ce que l'Apel propose

Tous différents, tous intelligents ! Aujourd'hui plus que jamais, l'école doit valoriser tous les talents de chaque enfant. L'intelligence n'est pas une qualité unique mesurable par le quotient intellectuel.

Les intelligences multiples et les récentes découvertes en neurosciences ont pour but d'aider chacun à reconnaître ses ressources, il ne s'agit pas de poser des étiquettes sur chaque élève, mais de faire avancer chacun en fonction de ses talents.

Notre sondage nous confirme que les parents attachent une grande importance au savoir-être et ne sont pas uniquement focalisés sur les savoirs disciplinaires. Ils sont majoritairement favorables à une meilleure prise en compte par l’école des différentes formes d’intelligence.

Après ces chiffres forts et parlant, l'Apel formule le vœux que toutes les communautés éducatives de l'Enseignement Catholique et plus largement l'Education Nationale s'emparent des récentes découvertes des neurosciences et de tout le travail autour des intelligences multiples. Qu'ils mettent en place une formation spécifique des enseignants qui leur permettra d'utiliser des pédagogies qui valorisent toutes les intelligences. Ces nouvelles approches doivent s'appliquer dés la maternelle et tout au long de la scolarité.

Chacun a un rôle à jouer, parents, enseignants pour la réussite scolaire, la réussite des parcours de vie de tous les jeunes !