Les convictions et les propositions de l'Apel

A l'occasion des élections présidentielles et législatives 2017, l'Apel nationale a sollicité toutes les Apel au niveau local, départemental et académique pour formuler des propositions pour réformer l'école.

#1 LIBERTE

L’enseignement associé par contrat contribue significativement à l’effort d’éducation de la nation. Cette contribution reconnue doit être soutenue et encouragée.

  • Garantir la liberté d’ouverture d’établissements libres dans tous les territoires, tous les quartiers.
  • Préserver les libertés liées au caractère propre des établissements associés par contrat à l’Etat.
  • Permettre à ces établissements d’accueillir tous les enfants que leurs familles souhaitent y scolariser.
  • Faire en sorte que le coût de la restauration scolaire ne soit plus un frein à la liberté de choix.
  • Assurer la liberté de choix de l’Enseignement supérieur libre grâce à un soutien financier pérenne de l’Etat. 

#2 PARENTS D'ELEVES

Les parents assument la responsabilité première de l’éducation de leurs enfants. Ils doivent être aidés et reconnus comme membres de la communauté éducative.

  • Reconnaître les parents d’élèves comme force de proposition.
  • Soutenir les parents dans leur responsabilité éducative.
  • Renforcer la confiance entre l’école et la famille.
  • Donner aux parents les ressources nécessaires au suivi des apprentissages de leurs enfants (ENT, aide aux devoirs, appropriation des outils numériques, etc.).
  • Associer davantage les parents dans le processus d’accompagnement à l’orientation.
  • Mener des actions fortes pour aider les parents à agir contre les fléaux et addictions qui touchent la jeunesse (harcèlement, embrigadement, pornographie, tabac, alcool, drogue, écrans, etc.). 

#3 AUTONOMIE

Augmenter l’autonomie et le pouvoir de décision des chefs d’établissement libère les initiatives individuelles et motive les équipes enseignantes.

  • Renforcer l’autonomie pédagogique et évaluer les méthodes d’apprentissage.
  • Permettre aux chefs d’établissement de choisir leurs enseignants et de bâtir avec eux des propositions pédagogiques en cohérence avec leur projet d’établissement.
  • Favoriser le développement de projets innovants, que les communautés éducatives évalueront ensuite elles-mêmes.
  • Donner aux établissements les moyens d’acquérir des outils numériques adaptés à leurs projets éducatifs. 

#4 REUSSITE

L’école doit être soucieuse de chaque élève et devenir un vrai tremplin pour lui permettre de s’insérer dans la société et d’acquérir un métier.

  • Prendre le temps d’évaluer toutes les actions, et diffuser les bonnes pratiques.
  • Au primaire, offrir la possibilité d’un parcours renforcé dès les premières difficultés rencontrées, afin d’assurer l’acquisition des fondamentaux.
  • Faire du collège un « collège pour chacun », en prenant en compte la singularité de chaque jeune et en proposant des pédagogies différenciées, voire des parcours personnalisés.
  • Développer la pratique de l’oral, du débat, de l’expression en public.
  • Favoriser le travail collaboratif.
  • Apprendre aux élèves à savoir tirer parti de leurs échecs.
  • Repenser l’examen du bac pour lui redonner du sens et en faire un vrai passeport pour la poursuite du parcours de chacun.
  • Préciser les prérequis des établissements supérieurs afin de faciliter l’orientation et renforcer les spécificités de chaque filière dans les lycées. 

#5 ACCOMPAGNEMENT

Il est indispensable de donner une vraie chance à tous les jeunes, et notamment aux plus en difficulté.

  • Améliorer l’accueil des élèves à besoins éducatifs particuliers et/ou en situation de handicap en :
    - proposant à chacun un parcours adapté à ses besoins (inclusion, Segpa, Ulis...) ;
    - renforçant leur accompagnement par des personnels spécialisés (enseignants, AESH...).
  • Prendre mieux en considération la variété des formes d’intelligence et des talents.
  • Pérenniser l’accompagnement personnalisé des élèves.
  • Développer le tutorat entre élèves et/ou avec des tiers extérieurs.
  • Engager une réflexion dès l’entrée au collège en vue d’une orientation réfléchie et réussie.
  • Créer de véritables passerelles entre les filières et offres de formation, tout au long de la scolarité.
  • Accompagner les élèves décrocheurs en créant des « classes de retour à l’école ». 

#6 VIE SCOLAIRE

La prise en compte du jeune dans tous les aspects de sa personne et les modalités d’organisation des cours sont des facteurs importants pour le succès de sa vie scolaire.

  • Regagner du temps scolaire en juin.
  • Promouvoir, dès le collège, l’enseignement professionnel et l’apprentissage, en valorisant les métiers accessibles.
  • Prêter attention à la parole des jeunes en tant que membres de la communauté éducative.
  • Instaurer un « passeport de vie scolaire » qui permette de valoriser les engagements du jeune dans la vie de l‘établissement, son respect des autres, mais aussi de repérer les points d’amélioration.
  • Prendre en compte l’engagement associatif ou culturel des élèves et leurs séjours à l’étranger.
  • Valoriser les expériences particulières (stages longs, césures, etc.) pour faciliter l’insertion des jeunes dans la vie professionnelle. 

#7 METIER D'ENSEIGNANT

La revalorisation du métier d’enseignant est l’une des conditions essentielles du renouveau de l’école.

  • Promouvoir une formation continue intégrant, entre autres, des stages en entreprise et à l’étranger, et créer des formations dédiées aux nouvelles technologies.
  • Repenser le temps de présence des enseignants dans l’établissement et le valoriser financièrement.
  • Organiser une évaluation régulière et constructive des enseignants.
  • Mettre en place les conditions du respect de l’enseignant et de son autorité.
  • Développer le travail en équipe des enseignants.
  • Prendre le temps d’associer les enseignants aux réflexions sur les nouveaux projets et réformes.
  • Faciliter et valoriser les reconversions professionnelles pour rejoindre ou quitter le métier d’enseignant 

DOCUMENT A TELECHARGER