Ne pas hésiter à emprunter des passerelles

Il n’y a pas de règles en matière de passerelles. Elles dépendent du premier parcours de l’étudiant et aussi de la façon dont ce parcours a été enrichi par une expérience de bénévolat, un séjour à l’étranger, la maîtrise d’une langue étrangère, une pratique professionnelle, etc. De plus, chaque établissement décide de l’équivalence à accorder au premier parcours.  Lorsqu’il s’agit des passerelles, le plus souvent, elles sont possibles dans une même spécialité. Par exemple, un jeune pourra changer de spécialité de bac professionnel entre la 2de et la 1re, mais pour une spécialité dans la même filière. Nous vous indiquons des exemples de passerelles possibles. Il en existe d’autres.  

Claire Alméras,
en collaboration avec Ferroudja Kaci, conseillère d'orientation au CIDJ.