En maternelle

« La maîtresse nous a demandé de travailler le vocabulaire avec notre fils, mais je ne comprends pas bien pourquoi, ni comment faire ? »

 

La compétence
> En maternelle,  “maîtriser” le langage 

Ce qui est en jeu 

> Donner du sens aux mots et à la phrase, et comprendre ce sens. L’enfant doit être capable de percevoir que le mot est composé de sons. C’est tout le travail phonologique proposé en maternelle. La combinaison du sens et des sons est le socle à partir duquel l’élève va pouvoir apprendre à lire.

> Entrer dans le code social du langage, donc comprendre les autres et se faire comprendre.

> Enfin, acquérir du vocabulaire.

Ce qui est difficile

Cet apprentissage est naturel. À cet âge, l’enfant goûte le plaisir des mots et apprécie l’échange. Sa mémoire fonctionne très bien.

Si une difficulté de prononciation perdure, il est essentiel de lui dire qu’on ne le comprend pas. On lui témoigne ainsi plus d’intérêt que si l’on fait semblant de le comprendre.

Comment aider son enfant

> S’appuyer sur la curiosité naturelle de l’enfant et rebondir sur toutes les occasions. Si l’enfant dit “Regarde mon camion de pompier !” Enchaîner par : “Ah oui, les pompiers viennent éteindre le feu, etc.” On verbalise et on apprend du vocabulaire. On joue avec les mots et leur sonorité : Ma cousine Zoé a un nouveau bébé. Tiens Zoé et bébé, ça rime.

> Apprendre des mots dans leur contexte, c’est plus facile. On mémorise mieux le mot “louche” dans une cuisine en préparant des crêpes.

> Lire et relire des histoires aux enfants.