L’insertion professionnelle à l’heure des réseaux sociaux professionnels

La révolution numérique étant passée par là, les jeunes postulent-ils aujourd’hui encore avec un CV et une lettre de motivation manuscrite ? Utilisent-ils les traditionnelles offres d’emploi ou bien les réseaux sociaux professionnels ont-ils changé la donne ? À quoi servent les réseaux sociaux professionnels pour un jeune qui arrive sur le marché du travail ? Comment bien les utiliser et savoir éviter les pièges.

Les réseaux professionnels sont-ils aujourd’hui indispensables ?

Les deux principaux réseaux sociaux sont LinkeIn (un réseau social professionnel qui regroupe plutôt des profils cadres et des multinationales ou entreprises de plus de 100 salariés) et Viadeo (réseau social plus présent en France, regroupedes profils de professionnels plus variés et une palette plus large d’entreprises (PME, artisanat] et de secteurs). Le CV et la lettre de motivation ne sont pas encore passés de mode, mais petit à petit les réseaux sociaux professionnels prennent leur place car ils constituent une importante base de données de professionnels et de compétences. Entre 6 et 7 millions de personnes sont inscrites sur LinkeIn, en France, et 8 millions sur Viadeo. Aujourd’hui, les entreprises qui recrutent directement via les réseaux sociaux recherchent des compétences très particulières dans des secteurs très pointus. Une façon rapide et efficace de trouver la personne dont l’entreprise a besoin.

À quoi servent-ils ?

Trouver le bon contact

Pour les étudiants ou les jeunes diplômés, les réseaux sociaux professionnels permettent de trouver, via son carnet d’adresse et ses contacts, la personne qui pourra leur fournir les informations qu’ils recherchent. Par exemple, Yohan, 17 ans, rêve de devenir pilote de ligne, et il aimerait en parler avec un professionnel auquel il pourrait poser de nombreuses questions. Mais dans son entourage personne n’exerce ce métier... Or, en étant inscrit sur un réseau social, il pourrait se rendre compte que l’oncle d’un de ses amis est pilote de ligne... Il ne lui reste plus qu’à contacter cet ami pour qu’il fasse l’intermédiaire et que Yohan puisse discuter avec un pilote de ligne et voir si c’est vraiment le métier qui lui convient. 

22 % des entreprises recrutent aujourd’hui directement via les réseaux sociaux.

Source : Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux, mythe ou réalité, EDHEC NewGen Talent Centre, Jobteaser.com, juin 2014.

Trouver des informations sur une entreprise ou sur un candidat

Jeune diplômé, vous cherchez une info sur une entreprise où vous avez un entretien d’embauche ? Grâce aux réseaux sociaux professionnels vous trouverez certainement quelqu’un qui pourra vous renseigner... Rien de tel pour obtenir des informations sur une entreprise que d’en parler directement avec un salarié. Là encore, vos contacts pourront certainement vous être utiles.

Les entreprises sont elles aussi inscrites sur les réseaux sociaux professionnels où elles mettent des informations orientées “employeur”. Inversement, les entreprises vont sur les réseaux sociaux professionnels pour trouver des informations sur les candidats.

86 % des étudiants et diplômés possèdent au moins un compte LinkeIn ou Viadeo.

Source : Recrutement des étudiants sur les nouveaux canaux, mobile et réseaux sociaux, mythe ou réalité, EDHEC NewGen Talent Centre, Jobteaser.com, juin 2014.

Être au courant de l’actualité d’un secteur, d’une filière de formation ou d’une école, d’une université

Sur les réseaux sociaux professionnels, les professionnels d’un même secteur se regroupent et échangent sur l’actualité de leur secteur. Rejoindre ce groupe, est une opportunité de se tenir au courant et de préparer, par exemple, un entretien d’embauche. À noter également que les écoles, universités, etc., ont elles aussi des comptes sur les réseaux sociaux professionnels.

Avoir de bonnes recos

Sur son profil, il est possible d’ajouter les “recos” d’anciens employeurs, responsables de stage, responsables de formation, etc. Un plus non négligeable qui peut donner un sacré coup de pouce à une candidature !

Tout le monde se “googlise” !

C’est devenu presque un réflexe, on va dans Google et on tape le nom de la personne qui nous intéresse. C’est pourquoi, il est important de faire très attention à ce que l’on met en ligne ! Car une fois qu’une photo ou un texte est sur Internet, il est impossible de contrôler son utilisation. Donc le meilleur moyen d’assurer la sécurité de son identité numérique, c’est de bien réfléchir avec se mettre en scène sur Internet !

Les 5 conseils pour ne pas se "griller" sur un réseau social professionnel

Choisir sa photo

Sur un réseau social professionnel, on ne met pas une photo de soi lors de ses dernières vacances. On choisit une photo avec le code vestimentaire qui correspond au poste que l’on vise. 

Veiller à la présentation écrite

Sur les réseaux sociaux professionnels, contrairement aux réseaux sociaux personnels, le ton doit être très professionnel. Il faut également veiller à avoir une orthographe impeccable ! 

Ne pas mentir

Si les infos de votre profil Facebook contredisent celles que vous avez mises sur un réseau social professionnel, vous êtes certains de vous faire “griller”.

Par ailleurs, si sur votre CV vous enjolivez la réalité, voire si vous mentez, vous avez toutes les chances d’être découvert par un recruteur qui cherchera à obtenir des informations sur vous, en conctactant un ancien d’une école par exemple. 

Créer son réseau

Un réseau social professionnel commence à porter ses fruits à partir de 300 contacts. Alors constituer ce réseau demande du temps et un certain savoir-faire. Pour entrer en contact avec un ancien camarade de promo, un ancien responsable de stage, un ancien stagiaire avec lequel vous avez fait un stage, etc., pensez à envoyer un message personnalisé en précisant le contexte dans lequel vous vous êtes rencontrés. Les messages automatiques des réseaux sociaux professionnels sont rarement ouverts... Par ailleurs, ne manquez aucune occasion d’enrichir vos contacts lors de vos stages, rencontres, etc.

Ne pas oublier de remercier

Il faut toujours penser à remercier la personne qui vous a mis en contact avec un professionnel. La personne qui sert d’intermédiaire prend en quelque sorte un risque, elle appréciera de savoir comment votre entretien s’est déroulé. Elle sera d’autant plus encline à réitérer l’expérience et vous rendre de nouveau service. 

 

Claire Alméras, en collaboration avec Éric Andrade, conférencier  en éducation numérique et formateur en réseaux sociaux professionnels.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Les réactions à cet article (0 commentaire)

    Soyez le premier à laisser un commentaire.

Voir plus de commentaires