Collège : faire un exposé

Parvenir à faire, devant la classe, un bon exposé n’est pas chose facile. Les conseils à donner à votre enfant pour qu’il sache s’y prendre le mieux possible.

Aidez-le à s’interroger

« Que dois-tu apprendre sur le sujet pour réussir à bien le traiter ? » « Quelles sont les informations que tu dois délivrer à ceux qui vont écouter ton exposé ? » Au cas où le professeur n’aurait fourni ni consignes ni questionnaire, faites établir à votre enfant une liste de mots-clefs ou de questions auxquelles il aura, par ses recherches, à fournir une réponse.

Guidez-le dans son enquête

Si son premier réflexe est de se connecter à Internet, ne l’en dissuadez pas. Pour autant, encouragez-le à prendre certaines précautions : toujours consulter plusieurs sites pour croiser ses informations et ne retenir que ceux clairement identifiés (avec une date et un auteur). Poussez-le, ensuite, à aller vers d’autres sources (encyclopédies, guides, revues, films... ). Le professeur documentaliste de son CDI ou le bibliothécaire de la médiathèque est, bien sûr, aussi à consulter en priorité.

Montrez-lui comment bien exploiter sa documentation

Au cas où votre enfant voudrait se contenter d’imprimer ou de photocopier des pages trouvées sur le Web ou dans des ouvrages, en surlignant les passages qu’il estime intéressants, expliquez-lui qu’il fait fausse route. On ne peut transmettre une information à quelqu’un qu’à condition de l’avoir bien comprise. « As-tu bien compris ce que tu as a lu ? », «  Es-tu capable de m’expliquer avec tes mots les informations que tu as sélectionnées ? », sont autant de questions à lui poser pour vérifier qu’il s’est approprié le sujet. 

Faites-lui bâtir un plan

« Comment vas-tu annoncer le sujet dans ton introduction ? » « Quels sont les trois grands points que tu vas aborder et peut-être même noter au tableau le jour J ? » « Sur quoi vas-tu conclure ? » En procédant de cette manière, vous l’aiderez à mettre de l’ordre dans sa pensée, donc à clarifier son propos. Une fois son plan établi, dites-lui alors d’inscrire sous le titre de chaque partie des mots-clefs, placés les uns en dessous des autres, et non des phrases rédigées. Cela le préservera de la tentation de lire son exposé. Soyez attentifs à ne pas faire l’exposé à la place de votre enfant... 

Préparez-le à affronter le regard des autres

Comme pour une pièce de théâtre, faites-lui faire des répétitions à la maison devant les membres de la famille ou, en solo, devant sa glace. Profitez-en pour le rassurer. Dites-lui que le trac qu’il ressentira sûrement le jour J est normal et qu’il s’envolera dès les premières paroles prononcées.

L’exposé, comme sur une scène de théâtre !

Le jour de l’exposé, pour capter l’attention de l’auditoire, l’élève doit penser à articuler soigneusement, à parler suffisamment haut pour être entendu jusqu’au fond de la classe, à bien regarder tout le monde et pas seulement le professeur, à faire des gestes pour rendre son exposé plus vivant, et à montrer des documents pour illustrer son propos. Enfin, qu’il n’oublie pas d’expliquer les mots difficiles.