Collège et lycée : bien présenter sa copie

Comment, grâce à la présentation de sa copie, donner d’emblée au correcteur une impression favorable de son travail ? Quelques astuces à souffler à votre enfant. 

Se doter du bon matériel

Pour un devoir, l’utilisation du stylo plume (et d’un effaceur) est largement préférable à celle du stylo bille qui favorise les ratures. Il faut absolument éviter, le jour d’un examen, l’encre turquoise, violette ou rouge et privilégier le noir ou un bleu foncé bien lisible, qui peuvent s’éliminer à l’effaceur.

Aérer sa copie

Ménager des espaces permet de gagner en lisibilité. Conseillez à votre enfant de toujours passer une ligne entre chacune de ses réponses et deux lignes entre chaque grande partie d’un devoir. S’il utilise des feuilles à petits carreaux, dites-lui bien de n’écrire qu’une ligne sur deux et de ménager une marge à gauche. Enfin, rappelez-lui que l’on signale un nouveau paragraphe par un alinéa, en laissant trois carreaux en début de ligne.

Couper les mots au bon endroit

Mieux vaut revenir à la ligne plutôt que de couper un mot. Mais si cela est indispensable, il faut toujours le faire entre deux syllabes (ex : pa- pier) et entre deux consonnes si la syllabe en contient deux (ex : at- terrir ou atter- rir). Attention à ne pas isoler en début de ligne une syllabe contenant un e muet, à écrire donc : li- sible et non : lisi- ble. Reste qu’une coupe se signale par un seul tiret placé à la fin de la première ligne.

Mettre des majuscules

La majuscule, à l’origine une lettre décorative, s’emploie, notamment, au début d’une phrase ou d’un vers, à l’initiale d’un nom propre ou d’un nom d’habitant (ex : les Européens, les Français, les Lyonnais…), d’une période historique (ex : l’Antiquité), et aux titres d’œuvres écrites, picturales, musicales ou cinématographiques (ex : Les Misérables, Guernica…). On met aussi une majuscule après un point, un point d’interrogation, d’exclamation et des points de suspension, s’ils terminent la phrase. 

Éviter les erreurs les plus courantes

Dans une copie, on ne souligne que les mots, expressions ou titres que l’on souhaite mettre en évidence ainsi que les titres des œuvres. Si l’on veut supprimer un mot, on ne l’isole pas entre parenthèses, on l’élimine à l’effaceur ou on le barre très proprement avec une règle. Enfin, si votre enfant doit réaliser un tableau ou un schéma, qu’il veille surtout à le faire suffisamment grand et bien séparé du texte.