Smartphone et pornographie

« Mon fils de 11 ans m’a confié qu’un de ses copains avait regardé une image porno sur son téléphone en cour de récréation. Dois-je le mettre en garde ? Comment lui en parler ? »

La réponse de  THERESE HARGOT, philosophe et sexologue, chargée de l'éducation affective, relationnelle et sexuelle en milieu scolaire

La “porno-banalité” est hélas très répandue, et de plus en plus tôt. Il n’est pas rare aussi que des enfants de 7 ans tombent sur des images pornographiques en tapant dans Google “Madame toute nue” ! Les logiciels de contrôle parental peuvent aider, mais ne sont jamais efficaces à 100 %. D’où l’importance d’une éducation ad hoc. Donnez immédiatement quelques clés à votre enfant. Si cela lui arrive (comme à son copain), s’il ressent une excitation, il ne doit pas se sentir coupable : « C’est normal d’avoir ressenti cela, puisque les gens qui mettent ce genre de photos sur Internet le font pour que l’on éprouve du plaisir. » Insistez sur l’aspect financier : ils font cela pour gagner de l’argent, pas pour t’apprendre comment il faut faire. Il me semble aussi très important qu’il comprenne qu’il est une victime, même si c’est lui qui a voulu regarder : « Tu n’as pas à être gêné, tu ne dois pas avoir honte d’avoir vu cela parce que tu es victime de ces gens qui veulent se faire de l’argent. En France, une loi interdit que des adultes montrent ces images à des enfants parce qu’elles sont choquantes. » Expliquez-lui, enfin, pourquoi il vaut mieux qu’il ne les voie pas : « Elles risquent de s’imprimer en toi (un peu comme un film qui fait peur) et, ensuite, elles vont t’encombrer et te gêner. C’est la raison pour laquelle, si tu as la moindre question, je préfère que tu la poses à un adulte plutôt que sur Internet. » Proposez-lui d’aller acheter ensemble un livre sur la question. Dans tous les cas, montrez-lui que vous êtes ouvert à toutes ses interrogations.