Journée de réflexion sur les rythmes scolaires

L'Enseignement catholique a organisé le 17 janvier 2014 une journée de réflexion sur les rythmes scolaires "Les rythmes en questions" pour permettre à l'ensemble de la communauté éducative de réfléchir ensemble sur ce thème.

Pendant plusieurs mois, les représentants de la Commission nationale sur les rythmes scolaires, dont fait partie l'Apel, ont travaillé ensemble pour que cette journée permette aux participants de se poser les bonnes questions et soit aussi l'occasion de les aider dans leurs réflexions et leurs prises de décision.
Dans son discours d'ouverture (voir document à télécharger ci-dessous), Pascal Balmand, Secrétaire général de l'Enseignement catholique, a tenu à rappeler que le décret du 24 janvier 2013 précise très clairement que seuls les établissements publics sont tenus d'appliquer la réforme. " Mais cela ne nous exonère en aucun cas de la nécessité de la réflexion et du choix, bien au contraire, a t-il souligné. Comme toujours, qui dit liberté dit exigence : puisque nous avons le choix, nous nous devons de réellement fonder nos décisions."

Une liberté de créer dans les établissements

Même si elle est d'actualité, la question des rythmes scolaires n'est pas nouvelle pour l'Enseignement catholique : plusieurs établissements n'ont pas attendu la réforme pour apporter des aménagements à l'emploi du temps de leurs élèves. C'est le cas par exemple à La Sidoine dans l'Ain ou au lycée Catherine Labouré à Paris.

D'un point de vue global, Parcal Balmand a précisé que cette réforme était intéressante, en dépit de ses limites et des problèmes qu'elle soulève, mais qu'elle devait permettre malgré tout d'aller dans le bon sens, celui de l'intérêt des enfants. L'intervention de Nicole Dévolvé, neuroscientifique et ergonome, a pourtant démontré que ce qui est proposé à l'heure actuelle dans le cadre la réforme n'est malheureusement pas très adapté aux rythmes de l'enfant.
En conclusion de cette journée, Pascal Balmand a déclaré : " Nous revendiquons notre liberté, et nous avons raison de le faire. Mais la liberté n'équivaut pas seulement au pouvoir de dire non : elle est d'abord et avant tout la liberté de créer. Je souhaite que tous ensemble nous osions la créativité, en donnant la priorité au temps, et en cherchant à initier des processus plutôt qu'à posséder des espaces ! ".
L'Apel, aux côtés de l'Enseignement catholique, y veillera en continuant à être force de proposition.

Bibliographie de Nicole Delvolvé

  • Stop à l'échec scolaire, Ed. De Boek, 2010
  • Mon enfant, cet élève, Ed. Milan, 2004
  • Tous les élèves peuvent apprendre, Hachette éducation, 2005
  • Tout sur l'élève (à paraître)

Documents à télécharger

Liens utiles

Site du ministère

Le blog de Nicole Delvolvé

Ajouter un commentaire

Les champs marqués d’un * sont obligatoires :

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.


Les réactions à cet article (0 commentaire)

    Soyez le premier à laisser un commentaire.

Voir plus de commentaires