Opération anti-gaspillage à la cantine

Comment faire baisser le gaspillage de pain à la cantine ? Le collège Jean-Pierre Calloc'h à Locminé (56) a eu l'idée de mettre en place une opération simple, qui a porté des fruits durablement. Entretien avec Françoise Tissier, membre de l'Apel et de la commission Restauration de l'établissement.

Opération anti-gaspillage

Comment est venue l'idée de lutter contre le gaspillage de pain ?
Nous en avions assez de constater que les élèves prenaient systématiquement quatre ou cinq morceaux de pain sur leur plateau et n'en consommaient même pas la moitié. Une provision d'autant plus inutile qu'un bac de pain est à leur disposition dans la salle de restauration et qu'ils peuvent donc venir se resservir au cours du repas. Nous avons donc décidé de les sensibiliser au problème pour tenter de faire diminuer ce gâchis !

Qu'avez-vous mis en place dans ce but ?
Nous avons demandé aux élèves de déposer chaque jour les morceaux de pain non consommés (et non entamés), en fin de repas, dans un bac prévu à cet effet. À la fin de la semaine, nous avons pesé ces restes : pour environ 400 élèves demi-pensionnaires, nous avons récolté 23 kg de pain sec ! Nous les avons donc exposés dans la cantine, de façon à marquer les esprits.

Quelles ont été les retombées de l'opération ?
Les élèves ont été très étonnés par la quantité totale et ont un peu modifié leur comportement. Nous avons donc renouvelé l'opération une semaine plus tard. Nouvelle pesée : 12 kg ! Si c'est encore beaucoup, le gaspillage a néanmoins presque diminué de moitié, et ce durablement, car depuis le chiffre reste stable.

Nous avons récolté 23 kg de pain sec ! Nous les avons exposés dans la cantine, de façon à marquer les esprits. »

Françoise Tissier , membre de l'Apel et de la commission Restauration

Liens utiles

Collège J.-P. Calloc'h

Ajouter un commentaire

Les champs marqués d’un * sont obligatoires :

Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.


Les réactions à cet article (0 commentaire)

    Soyez le premier à laisser un commentaire.

Voir plus de commentaires