Prévention contre le harcèlement à l’école du Sacré-Cœur

L'école du Sacré-Cœur à Paris 14e a mené tout au long de l'année dernière une action de prévention du harcèlement en associant enseignants, élèves et parents.

Prévention contre le harcèlement

L'école du Sacré-Coeur a mis en place une action de prévention du harcèlement pour répondre à une préoccupation des familles. " Au cours de l'année précédente, se souvient le président de l'Apel, Fabien Lemoine, des parents s'étaient émus devant certains faits de cour de récréation - situations d'exclusion, jeux idiots, bagarres... Même s'il n'y avait pas eu d'incidents graves à déplorer, nous étions soucieux de faire quelque chose pour que ces pratiques cessent. " L'Apel s'est donc documentée, a pris contact avec les Apel des établissements voisins pour savoir quels types d'actions avaient pu être mis en place dans ce domaine, et a soumis le fruit de ses recherches à la direction de l'établissement. C'est un projet d'ampleur que la directrice de l'école, Claude Meurisse, a alors décidé de mettre en place, avec l'aide de l'équipe éducative et le soutien de l'association Paris Aide aux victimes. L'action a été déclinée tout au long de l'année : formation des enseignants, conférence pour les parents, échanges avec les élèves, reprise du thème sous la forme d'ateliers créatifs (création d'une affiche par les CP, réalisation d'un film par les CE1, écriture de saynètes de théâtre par les CE2, production d'une BD par les CM1, et création d'une présentation Power Point par les CM2). " Ce projet a permis une prise de conscience et une libération de la parole des élèves ", note la directrice. Ce que confirme Fabien Lemoine : " Les enfants font désormais plus attention les uns aux autres ", se réjouit-il.

Même s'il n'y avait pas eu d'incidents graves à déplorer, nous étions soucieux de faire quelque chose pour que ces pratiques cessent. »

Fabien Lemoine , président de l'Apel sacré Cœur

Liens utiles

Ecole Sacré Cœur

Paris Aide aux victimes

Ajouter un commentaire

Les réactions à cet article (0 commentaire)

    Soyez le premier à laisser un commentaire.

Voir plus de commentaires