Eric Sinniger, référent Ecole et monde professionnel de l’Apel académique de Lille

En tant que référent Ecole et monde professionnel de l’Apel académique de Lille, Eric Sinniger participe depuis deux ans aux Nuits de l’orientation du Nord-Pas-de-Calais.

Impliqué dans les Apel depuis 12 ans, Eric Sinniger est convaincu que les parents ont un vrai rôle à jouer dans le processus d’orientation des jeunes. Fin connaisseur des problématiques de l’insertion professionnelle (il est en charge de l’accompagnement intensif des jeunes au Pôle Emploi de Lens), c’est tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre le réseau Ecole et monde professionnel, en devenant le référent de l’Apel académique de Lille, dont il est également conseiller administrateur. Il s’emploie donc à multiplier les occasions de mettre bénévolement ses compétences professionnelles au service des jeunes et de leur orientation, et de valoriser les actions de l’Apel dans ce domaine. 

Je suis heureux de pouvoir montrer que l’Apel n’est pas qu’un organisateur de kermesse !  »

Eric Sinniger , Référent EMP de l’Apel académique de Lille

C’est ainsi qu’il participe, depuis deux ans, aux Nuits de l’orientation organisées dans le Nord-Pas-de-Calais. « A l’initiative des Chambres de commerce et d’industrie, les Nuits de l’orientation sont des manifestations organisées autour de l’ensemble des partenaires de l’orientation des jeunes, et de professionnels qui viennent présenter leur métier, explique Éric Sinniger. Les visiteurs peuvent à la fois découvrir une profession de façon très concrète, grâce à des démonstrations faites sur du matériel apporté pour l’occasion (par exemple : chaîne de fabrication, équipement de garagiste …), et sous la forme d’échanges individuels avec des professionnels. Les études et filières sont également présentées, mais les écoles ne sont pas là pour faire leur publicité. » L’Apel est pour sa part présente sur le stand « VIP – Very important parent », pour accueillir et informer ceux qui le souhaitent. « Nous abordons par exemple la question des stages, en encourageant les jeunes à profiter de cette occasion pour se confronter à la réalité du domaine d’activité qui les attire, plutôt que de faire un stage dans l’entreprise d’un proche parce que c’est obligatoire », souligne-t-il. Cette participation aux Nuits de l’orientation, Éric Sinniger en tire une satisfaction personnelle : « J’ai le sentiment d’être utile en aidant les jeunes à poser les fondations de leur parcours professionnel. C’est un investissement sur l’avenir ! Je suis également heureux de pouvoir montrer que l’Apel n’est pas qu’un organisateur de kermesse ! »

Propos recueillis par Stéphanie Rivage