Valérie Gardette, présidente de l’Apel départementale du Rhône

Présidente de l’Apel départementale du Rhône depuis 2014, Valérie Gardette vient d’être élue au bureau national, le conseil d'administration de l'Apel nationale.

Pour cette maman de 2 enfants de 14 et 17 ans, c’est une nouvelle étape dans son engagement à l'Apel. Bénévole depuis 8 ans, Valérie Gardette se souvient de ses débuts : « Comme pour beaucoup de parents, mon engagement à l’Apel a commencé avec l’inscription de mon fils en primaire. Les membres de l’Apel m’ont sollicitée et j’ai répondu présente ! ». D’abord secrétaire adjointe, elle s’investit ensuite en tant que vice-présidente puis présidente de son Apel d’établissement. « J’ai découvert une très bonne ambiance et un réseau d’entraide. J’y ai également développé mes compétences de maman car c’est un vivier de connaissances : conférences, colloques, congrès… on rencontre de nombreux intervenants et cela m’aide beaucoup avec mes enfants ».

L’Apel, c’est faire avancer les choses pour les parents dans la bonne humeur ! »

Valérie Gardette , présidente de l’Apel départementale du Rhône

En 2014, cette responsable communication des ventes et marketing au sein d'un groupe international est propulsée à la tête du département du Rhône : « Un de mes premiers chantiers a été d’améliorer notre communication car nous accompagnons 148 Apel d’établissements. A leur demande, nous avons concentré nos envois de messages car elles nous disaient recevoir trop d'informations qu'elles ne savaient pas comment utiliser. Nous organisons également des "Rencontres des présidents" pour qu'ils puissent échanger et travailler ensemble ». Soucieuse de donner plus de visibilité à leurs actions, elle les encourage à les transmettre à l'Apel départementale. L'Apel du Rhône est également dotée d’un nouveau site internet et publie régulièrement des informations sur sa page Facebook pour répondre aux besoins des familles.

Pour compléter son engagement à l'Apel, Valérie est également membre du Réseau d'animation pastorale de l'Apel nationale depuis 4 ans : « J'ai toujours accordé une grande importance à la spiritualité, explique t-elle. J'ai l'intime conviction que c'est en osant user de toujours plus de bienveillance, d'écoute, de dialogue et de confiance que nous réussissons nos missions ».

Céline Reboufat