Caroline Saliou réélue à la présidence de l'Apel pour 2 ans

Lors du XVIIIe congrès de l'Apel, Caroline Saliou a été très largement réélue à la présidence de l'Apel pour un mandant de 2 ans.

Caroline Saliou, présidente nationale, et Jean-Francois Hillaire vice-président sont élus avec 88% des suffrages, soit 217 contre 30 voix pour un mandant de 2 ans (2014/2016).

La nouvelle équipe présidentielle entend porter les 10 propositions du Congrès pour accompagner le "métier de parent d'élève" :

  1. Formaliser la signature d'un " contrat éducatif de confiance " signé, lors de l'inscription d'un élève dans l'Enseignement catholique : précisant les principaux engagements des élèves, des parents et des enseignants en matière d 'information, de présence aux réunions, de collaboration...
  2. Accroître le rôle d'accueil et d'aide des familles par l'Apel : accueil personnalisé de chaque nouvelle famille, accompagnement spécifique des familles ayant un enfant a besoin éducatif particulier, multiplication des Rencontres parents-école.
  3. Renforcer la formation des enseignants à la relation avec les parents.
  4. Mieux expliquer aux parents le programme et les objectifs de l'année scolaire et organiser une coopération enseignants et les parents pour le travail à la maison.
  5. Donner aux rencontres entre les parents, les enseignants, et les élèves une importance majeure dans la vie de l'établissement pour mieux croiser les regards et accompagner les élèves.
  6. Développer les environnements numériques de travail permettant un véritable suivi de la scolarité par les parents et facilitant le dialogue entre les parents, les enfant et les enseignants.
  7. Favoriser l'évaluation partagée et encourager le principe " des cahiers de la réussite " pour amener les élèves à avoir davantage confiance en eux.
  8. Généraliser les équipes d'accompagnement à l'orientation pour mieux accompagner le jeune dans la construction de son projet personnel dès la 6ème.
  9. Créer " des commissions de rebond " (dans l'hypothèse de la suppression des commissions d'appel ) réunissant parents et enseignants autour de l'enfant en difficulté, pour l'écouter, analyser sa situation et imaginer l'avenir avec lui.
  10. Mobiliser les Apel pour sensibiliser parents et enseignants aux rythmes biologiques de l'enfant pour une bonne réussite éducative.