Découvrez les résultas de notre sondage "Transmettre"

A l’occasion du congrès national que l’Apel consacre au thème de la transmission et qui se tiendra du 1er au 3 juin à Rennes, La Croix et l’Apel se sont associés autour d’un sondage exclusif sur le thème de la transmission.

Cette enquête montre que pères et mères ont, à une écrasante majorité (94 %), pris le temps de réfléchir aux valeurs auxquelles ils sont attachés et qu’ils souhaitent transmettre à leurs enfants.

Une transmission de valeurs qui s’inscrit entre continuité et ruptures

  • La transmission de valeurs s’inscrit en premier lieu dans la continuité, les parents souhaitant transmettre à des parents les valeurs qu’ils ont reçues. Considérant ainsi majoritairement que leur éducation a été marquée par l’autonomie (58 %) et la bienveillance (55 %), ils souhaitent inculquer ces mêmes valeurs à leurs progénitures (respectivement 65 % et 61 %).
  • Malgré cette forte continuité, le sondage fait aussi état de ruptures : ainsi, seuls 36 % des parents voient dans la transmission de la tradition un aspect essentiel de l’éducation.
  • Cette rupture se traduit également dans la dissonance entre les valeurs dominantes dans la société pour les parents aujourd’hui – pouvoir (52% des sondés) et réussite (51% des sondés) – et les valeurs qu’ils souhaitent transmettre, avec le pouvoir qui arrive en dernière valeur citée (7% des sondés).

La famille et l’école, acteurs clés de la transmission des valeurs

  • Près de 9 sondés sur 10 (88 % en premier et 96 % au global) considèrent qu’il incombe en premier lieu à la famille de transmettre des valeurs.
  • Si elle n’est citée en premier que dans 5 % des cas, l’école n’en a pas moins, pour 90 % des sondés, un rôle clé à jouer dans cette transmission.
  • L’on peut néanmoins noter que seuls 62% des parents interrogés estiment que l’école exerce suffisamment cette mission.

Enquête réalisée en ligne pour l’Apel et La Croix auprès d’un échantillon de 601 parents d’enfants scolarisés au primaire et / ou au secondaire du 6 au 10 avril 2018. La représentativité de cet échantillon est assurée par la méthode des quotas, appliqués aux variables suivante : sexe, âge, et CSP. 

> Pour lire notre article et télécharger l'intégralité des résultats, cliquez ici