Hommage national au colonel Beltrame

Le ministre de l’Education nationale a envoyé un courrier à l'ensemble des chefs d'établissements scolaires pour leur demander de s’associer à l’hommage national qui sera rendu mercredi 28 mars au colonel Beltrame, par décision du Président de la République.

L'Enseignement catholique et l'Apel nationale s'associent pleinement à cette invitation, étant entendu qu’il appartient à chaque chef d'établissement d’organiser ce moment selon les modalités qui lui paraîtront les plus appropriées.

=> Vous trouverez ci-dessous le courrier adressé par Jean-Michel Blanquer

Madame, Monsieur,

Le vendredi 23 mars, quatre de nos compatriotes ont perdu la vie au cours d’une attaque terroriste à Carcassonne et à Trèbes. Le Président de la République a décidé qu’un hommage national sera rendu au colonel Arnaud Beltrame le mercredi 28 mars à 11h30. A cette occasion, les drapeaux seront mis en berne sur les bâtiments et les édifices publics.

Dans les écoles et les établissements scolaires, il est important que ce moment de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l’âge des élèves, puisse être accompagné d’un temps d’explication et d’échange.

L’acte héroïque du colonel Arnaud Beltrame, qui a donné sa vie pour en sauver d’autres, vient rappeler notre appartenance à un ensemble qui nous dépasse : la Nation. Cela nous invite à réfléchir aux notions de courage, de dépassement de soi et de citoyenneté au XXIe siècle. Ce moment d’hommage sera également l’occasion de rappeler le rôle des forces de sécurité au service des Français. Ainsi, les élèves pourront prendre conscience que la République se nourrit et grandit par l’engagement de chacun.

Pour vous accompagner dans l’organisation de ce moment, et notamment définir les modalités les plus appropriées pour en expliquer le sens, vous pouvez vous appuyer sur un ensemble de ressources proposées par la direction générale de l’enseignement scolaire eduscol.education.fr/cid128416/savoir-accueillir-la-parole-des-eleves-apres-un-attentat.html

L’école a pour mission de transmettre des savoirs et des valeurs. A un moment où des forces obscurantistes cherchent à atteindre les fondements démocratiques de notre société, la mission des professeurs et des personnels de l’éducation nationale est plus que jamais d’éduquer pour faire triompher la tolérance et le respect d’autrui.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement.

Jean-Michel Blanquer