Incendie à Notre Dame de Paris

Suite à l'incendie de la cathédrale Notre-Dame survenu le 15 avril à Paris, voici le message que Gilles Demarquet et Vincent Goutines ont souhaité vous adresser.

Chers amis,

Notre cœur est triste ce matin en voyant ces images terribles de Notre Dame de Paris. Cette cathédrale, construite par nos ancêtres, visitée par des générations entières, lieu de prière pour beaucoup d’entre nous, est une partie de chacun de nous. Nous avons tous eu à cœur de faire visiter cette cathédrale à nos enfants, comme nos parents l’ont fait avec nous, pour nous transmettre l’essence et la spiritualité de ce lieu exceptionnel de la chrétienté. Notre mission de premiers éducateurs de nos enfants fait que nous savons que lorsque l’on avance, que l’on fait grandir, on peut aussi trébucher mais que l’important est d’aider notre enfant à se relever. Alors aujourd’hui, Notre Dame de Paris est un peu comme cet enfant qui a besoin qu’on l’aide à se relever. Sachons donc maintenant nous mettre dans les pas des bâtisseurs de cette cathédrale pour l’aider à se relever de ses cendres.

Nous réfléchissons avec nos partenaires de l’enseignement catholique à des actions concrètes à mettre en œuvre prochainement.

Gilles Demarquet, président national de l'Apel et Vincent Goutines, vice-président de l'Apel

> A lire aussi : le message de Pascal Balmand, secrétaire général de l'Enseignement catholique