Le Conseil supérieur de l’éducation adopte la réforme du collège

Le CSE a adopté à une large majorité la réforme du collège soutenue par l’Apel. Voici les principaux changements :

- L’acquisition des savoirs fondamentaux est renforcée en combinant des apprentissages théoriques et pratiques, à travers un nouveau socle et des programmes pensés pour garantir la maîtrise du français, des mathématiques, de l’histoire.

- Des enseignements pratiques interdisciplinaires viendront s’ajouter aux enseignements communs. 8 thématiques sont proposées : langues et cultures de l’antiquité, langues et cultures étrangères/régionales, développement durable, sciences et société, corps, santé, sécurité, information, communication, citoyenneté, culture et création artistiques, monde économique et professionnel. 

- Un accompagnement personnalisé de 3 heures en 6e, et d’au moins une heure en 5e, 4e, 3e est prévu à l’emploi du temps pour permettre à chaque élève de réussir.

- L’apprentissage des langues vivantes est renforcé avec l’enseignement de la LV1 dès le CP et de la LV2 dès la 5e. Au total, ce sont 54 heures supplémentaires qui sont consacrées à l’ensemble de la LV2 sur l’ensemble de la scolarité au collège.

Les représentants de l'Apel, ainsi que ceux des chefs d'établissement et des enseignants de l'Enseignement catholique ont soutenu cette réforme. La ministre a d'ailleurs tenu à remercier l’ensemble des partenaires et des représentants qui ont contribué à définir le cadre du collège en 2016. 

C'est une réforme profondément pédagogique qui fait évoluer les pratiques pour que les élèves apprennent mieux et réussissent mieux, a déclaré la ministre. Une réforme qui fait confiance aux équipes enseignantes en leur donnant des marges de manœuvre pour mieux répondre aux besoins des élèves. Une réforme opérationnelle avec un plan de formation ambitieux qui va pouvoir s'engager et des ressources en cours de production pour que chaque acteur puisse la faire vivre et l'appliquer dans les établissements.

 
> Consulter et télécharger le nouvel emploi du temps au collège

> A lire aussi - Réforme du collège : la réaction de l'Apel