Lutte contre les séparatismes : l’Apel réagit au discours du Président de la République

Apel mercredi 07 octobre 2020 Retourner à la liste d'actualités

Le discours du Président de la République sur le thème de la lutte contre les séparatismes était attendu. L’Apel salue entre autres, dans les propos du chef de l’Etat, le rappel que la laïcité est garante de la liberté de croire ou de ne pas croire et la nécessité de faire respecter la laïcité fermement et justement.

Parmi les propositions avancées, l’Apel soutient bien sûr la lutte contre la déscolarisation mais elle s’inquiète de la proposition de rendre obligatoire l’instruction à l’école dès 3 ans.

La conviction exprimée depuis toujours dans le projet du mouvement des Apel est que les parents sont les premiers et ultimes éducateurs de leurs enfants et l’histoire de l’Apel est intimement liée à la défense de la liberté de choix concernant la scolarisation des enfants.

Les élus du mouvement comptent dialoguer avec l’exécutif et les parlementaires dans les prochaines semaines. D’ores et déjà, l’Apel a demandé un rendez-vous au ministre de l’Education nationale.