Mention parent 1, parent 2 : l'Enseignement catholique est-il concerné ?

Au mois de février dernier, dans le cadre de l’examen du projet de loi « l’école de la confiance », un amendement a été déposé pour remplacer dans les formulaires les mentions "père et mère" par "parent 1 et parent 2". L'Enseignement catholique est-il concerné ?

L’objectif serait de prendre en compte les familles homoparentales.

Devant les débats suscités, le rapporteur du texte de loi, Anne-Christine Lang, a d’ores et déjà proposé une autre solution à savoir : mentionner 2 fois père/mère en laissant la possibilité de rayer le mot inutile. Elle devrait avancer cette idée lors des débats en seconde lecture.

Il est important de savoir que les établissements de l’Enseignement catholique sont libres de rédiger comme ils le souhaitent leurs formulaires. Par conséquent, même si un texte était voté, il ne s’appliquerait pas aux établissements catholiques.

Dans les faits nombre d’établissement utilisent déjà des formulations du type : responsables légaux, détenteurs de l’autorité parentale tout en intégrant les notions de père et de mère.

Même si nous comprenons l’importance que cela peut revêtir, il nous semble qu’il existe des sujets bien plus fondamentaux pour l’avenir des jeunes dans les projets de loi en cours, et que la valorisation de la relation avec l’établissement et la confiance aux équipes éducatives doit être privilégiée.