Non au harcèlement scolaire : parents ou victimes, appelez le 3020

Chaque année, 700 000 élèves souffrent au quotidien de brimades, de moqueries, de mises à l’écart voire de violences physiques. L'Apel soutient la nouvelle campagne de sensibilisation pour dire "Non au harcèlement", lancée par le ministère de l'Education nationale.

"Le harcèlement, si on n'en parle pas, ça ne s'arrête pas" : c'est le thème de la nouvelle campagne lancée par le ministère de l'Education nationale pour lutter contre le harcèlement à l'école.

Elle s'adresse prioritairement aux enfants du primaire où le harcèlement touche 12% des élèves, avec :

  • 1 clip destinés aux 7/11 ans, qui sera diffusé sur de nombreuses chaînes TV ;                                                                                                    

  • une journée nationale qui se déroulera le 5 novembre pour dire "Non au harcèlement" ;
  • la 3e édition du prix "Non au harcèlement" : pour participer, les élèves doivent envoyer leur production (affiche ou vidéo) au référent harcèlement de leur académie avant le 29/01/2016 ;
  • Un numéro gratuit, le 3020, destinés aux élèves mais aussi aux parents et aux professionnels pour avoir des conseils.

Le ministère met également à disposition des parents des ressources pour les aider si leurs enfants sont victimes ou témoins de harcèlement :

 

A noter : l’association Les petits citoyens, partenaire du ministère de l’Éducation nationale depuis 2012 pour la campagne « Non au harcèlement », conçoit des supports ludiques de médiation destinés aux enfants de 7 à 11 ans et à leurs parents, ainsi qu’aux professionnels de l’éducation.

> Pour en savoir +, cliquez ici