Rentrée 2020 : conférence de presse du secrétaire général de l'Enseignement catholique

Lors de sa conférence de presse de rentrée qui s'est déroulée le 24 septembre dernier, Philippe Delorme, secrétaire général de l'Enseignement catholique, a annoncé une très légère baisse des effectifs et son souhait de s'engager dans une démarche prospective pour mieux s'adapter et répondre aux besoins des familles.

Des effectifs en très légère baisse

A la rentrée 2020 les effectifs sont en très légère baisse (- 0,42 %), en partie pour des raisons démographiques. A l'inverse, les effectifs du second degré augmentent de 6 915 élèves et étudiants, soit une hausse de 0,6 %. En ce qui concerne l’enseignement agricole, l'Enseignement catholique enregistre une diminution des effectifs de 783 élèves, soit -1,75 %.

« L’Enseignement catholique est appelé à penser son évolution « autrement que quantitativement, en tenant compte de ce que l’Enseignement catholique peut apporter aux familles et aux territoires fragiles »

Devant les évolutions, démographiques, économiques et sociétales qui doivent nous conduire à des choix courageux, l’Enseignement catholique s’est engagé depuis deux ans dans une démarche prospective qui va lui donner des perspectives et une vision d’avenir. Il s’agit de privilégier plus fortement qu’aujourd’hui le développement global de l’enseignement catholique pour répondre aux besoins éducatifs, mais en tenant compte d’un maillage territorial juste, équilibré entre les secteurs en plein développement démographique et les secteurs ruraux en déprise démographique. Ces deux convictions sont possibles, conciliables et constituent même ensemble une réponse essentielle à l’école d’aujourd’hui et de demain. 

 

> A télécharger : le discours de Philippe Delorme
> Pour en savoir + : www.enseignement-catholique.fr