Rentrée 2020 : les parents face à l'impact du confinement

Les parents appréhendent-ils la rentrée ? Faut-il développer l'école numérique ? Les enfants ont-ils pris du retard dans les apprentissages ? L'institut BVA a interrogé les parents pour l'Apel en partenariat avec le journal La Croix. Voici les résultats de notre sondage.

71 % des parents sont inquiets

L’incertitude quant à de possibles nouvelles périodes de confinement en est la principale explication : près de 9 parents inquiets sur 10 le sont, en partie, à l’évocation de ce scénario. Deux autres sujets les préoccupent particulièrement :

  • L’incapacité de leur(s) enfant(s) à retrouver leur rythme de travail (83%)
  • La trop grande quantité de travail à fournir pour se remettre au niveau (65%)

 

Les parents espèrent des actions de l'Education nationale

83 % des parents souhaitent que les enseignants disposent des outils nécessaires pour assurer des cours en ligne et pour communiquer avec eux. Ils aimeraient également que ces derniers soient formés à l’enseignement à distance (84%).

Les deux autres grands souhaits des parents sont davantage liés à la perturbation de la précédente année scolaire : ils jugent, en effet, important que l’éducation nationale s’engage dans une plus grande personnalisation des enseignements (88%) en prenant davantage en compte l’avancée de chaque élève et qu’une période de « rattrapage » soit instaurée (83%).

Les cours en présentiel plébiscités 

47% des parents estiment que les outils digitaux ne permettent pas un meilleur suivi de leur(s) enfant(s) et 65% d’entre eux considèrent que cette méthode d’enseignement n’est pas aussi efficace que les cours en présentiel et 59% seulement souhaiteraient qu’elle soit utilisée pour assurer certains cours.

Le numérique semble être davantage destiné à être utilisé dans une optique de communication : 86% des parents aimeraient, en effet, que les enseignants y aient plus recours pour les échanges avec eux

     


(1) Enquête réalisée en ligne par l’institut BVA, du 12 au 21 août 2020 auprès d’un échantillon de 700 parents d’enfants scolarisés de la maternelle au supérieur, dans le public et le privé.

> Retrouvez l'intégralité des résultats du sondage en téléchargement en cliquant ici

> A lire : l'article du journal La Croix