Un nouveau statut pour l'Enseignement catholique

Le nouveau Statut de l'Enseignement catholique a été adopté très largement par l'Assemblée des évêques réunie à Paris du 16 au 18 avril

Ce texte a été voté à l'issue de plusieurs mois d'intense travail. Il a fait l'objet de très nombreuses consultations avec l'ensemble des acteurs concernés.

Le Statut précédent datait de 1992. Le nouveau Statut tire les leçons de l'expérience et prend en compte les mutations de l'Eglise et de la société.

Il assure une meilleure reconnaissance de la contribution de tous les partenaires - professeurs, éducateurs, chefs d'établissement, parents, élèves, bénévoles, etc. - à l'œuvre et à l'institution éducatives de l'Enseignement catholique.

Il tient compte de la diversité des situations locales et propose des solutions pragmatiques et modulables.

Il redit son caractère propre, que constitue l'originalité de la proposition éducative de l'école catholique au service de tous les enfants, des familles et de la société dans son ensemble.

L'Enseignement catholique se réjouit de l'adoption de ce Statut qui lui donne les moyens d'action nécessaires pour construire l'avenir.

Pour Caroline Saliou, présidente nationale de l'Apel : " Ce nouveau statut donne une place aux parents, il les repositionne au sein de la communauté éducative. L'Apel se réjouit de ce nouveau statut qui est plus adapté à l'école et à la société d'aujourd'hui et répond aux attentes de l'ensemble des acteurs de l'enseignement catholique."