Organiser la vie de famille

Pendant le confinement, pas d’organisation parfaite, à chacun de trouver sa solution, mais l’objectif est le même pour tous : conserver un équilibre qui convienne aux parents et aux enfants pour que cette période si particulière se déroule le plus sereinement possible.

Établir des règles

Qu’on l’appelle charte de la vie de famille ou différemment, elle sera un atout pour éviter bien des tensions dans la famille.  Qui fait quoi ? À quelles contraintes s’astreindre ou quelles libertés se permettre aideront la famille à gérer dans la durée les semaines de confinement (voir encadré ci-dessous). 

Élaborer un emploi du temps

L’emploi du temps n’est pas le même en semaine et le week-end habituellement. Conservez ce changement de rythme. Pas de travail pendant le week-end. Et en semaine, prévoyez, tous ensemble, les moments consacrés au travail scolaire ou professionnel, les temps libres et les moments partagés avec des horaires fixes. Plus les enfants sont jeunes plus ils ont besoin de ces repères pour se sentir en sécurité.

Redéfinir les espaces

Inégalités de situations entre ceux qui vivent en appartement ou en maison, avec ou sans jardin, dans un espace réduit ou très vaste. La vie de famille confinée peut devenir encore plus compliquée si on ne décide pas de s’organiser un peu… Pourquoi ne pas attribuer un espace à chacun ?

Faire des compromis

Les habitudes et prérogatives de chacun peuvent être chamboulées. En discuter en famille pour trouver le nouvel équilibre qui sera nécessaire. Chacun ne réagit pas de la même manière face à la situation. Si certains s’inquiètent vite, d’autres sont plus sereins, si certains ne supportent pas les changements, d’autres peuvent y trouver leur compte. Mais chacun va devoir faire des compromis et prendre sur soi de temps en temps.

Festivités et convivialité

Instaurez des moments festifs : un film tous en famille, un apéro ou dîner de fête. Prévoyez des activités en famille que vous n’aviez justement pas l’habitude de faire en famille : une partie de jeu de société, un challenge sport en famille, un concours meilleur pâtissier ou top chef… Et surtout maintenez les liens avec la famille et les amis via le numérique.

Notre charte positive de confinement familial

  • S’organiser des horaires de télétravail et télé-études harmonisés pour tous : 8h30 ou 9h - 12h30 / pose déjeuner : 12h30-14h / 14h - 18h 
  • Se prévoir des pauses ensemble de 5 à 10 min le matin (10h30) et l’après-midi (16h30). Il se peut que cela devienne théorique… pourtant il faut penser à bouger, boire, souffler…
  • Penser à la gym aussi ! Après18h
  • Partager et s’engager pour les tâches ménagères
    - le dernier range le petit-déjeuner, secoue la nappe et passe le balai dans la cuisine ;
    - s’engager à faire son lit avant 9h30 ;
    - douche et salle de bains nettoyée par l’utilisateur ;
    - penser au tour de lave-linge, lave-vaisselle, vaisselle et compagnie ;
    - le tour de rôle pour la préparation des repas : à nos fourneaux pour régaler la communauté !
    - le tour de courses : un seul jour dans la semaine, par exemple le mercredi — et tout seul.
    Penser à actualiser l’attestation de sortie autorisée.

  • Et aussi :
    - s’autoriser une mauvaise humeur par semaine (c’est humain) et le devoir de s’excuser après,
    - ne pas juger et se soutenir,
    - être inventif et respectueux,
    - ne pas oublier d’être affectueux-même à distance sous le même toit et dans sa communauté et aussi de loin pour ceux avec qui je ne vis pas,
    - savoir rire...

Charte signée par Charlotte et ses trois enfants en confinement à Rambouillet (78)

GUIDE A TELECHARGER