Ecrans rois : les chiffres

Nous sommes tous concernés par les écrans. Enfants, adolescents et parents. Envahissante, l’offre numérique est allée crescendo jusqu’à devenir un problème de santé publique quand le temps passé devant les écrans modifie le sommeil, les comportements et la relation aux autres. 

L’académie des Sciences a lancé le 9 avril dernier « un appel à une vigilance raisonnée », car si les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur le terme d’addiction appliqué à certains usages du numérique, les signaux d’alerte sont nombreux. Des pratiques précoces, des contenus problématiques, des attitudes d’isolement qui peuvent aggraver les risques de dépression... Face à des contenus inadaptés, à la dictature des images, aux fausses informations, les parents ont un rôle majeur à jouer en privilégiant le dialogue, les activités communes et un usage éducatif des écrans. Une condition : être disponible. Le meilleur moyen : éteindre ordinateur et téléphone portable.