Spécial confinement - Jouer avec du papier et un stylo

Préparation 10 minutes - Difficulté : 

A partir de 4 ans pour les jeux de dessin ; 6 ans pour les jeux de mots.

Le jeu est un moment privilégié à partager en famille. Ce temps d’attention permet aux plus petits de se sentir en confiance, réconfortés, aimés. Un crayon et du papier sont les seuls matériaux dont vous aurez besoin pour cette activité ludique.

Matériel

  • Des feuilles de papier
  • Si nécessaire, les gabarits fournis
  • Deux dés pour le jeu de l’oie à imprimer
  • Des crayons

Les jeux de mots

Les charades

Il s’agit de faire deviner un mot syllabe par syllabe, sans se soucier de l’orthographe. On donne également la définition du mot. Par exemple : « Mon premier est un animal, mon second est un récipient, mon tout est un vêtement. Réponse : chat + pot = chapeau »

 

Le jeu du ni oui, ni non

L’interrogateur pose des questions au joueur qui devra répondre en évitant les mots oui et non. Un gage est donné à celui qui se trompe.

 

Le jeu du pendu

Cela consiste à trouver un mot en devinant les lettres qui le composent. Il se joue à deux. Le joueur interroge son adversaire. Chaque bonne réponse est notée et placée à l’endroit exact du mot. A chaque mauvaise réponse, un morceau du pendu et de son gibet est ajouté. Le joueur qui devine le mot avant de monter sur le gibet a gagné. 

 

Le petit bac

L’un des joueurs choisit au hasard une lettre de l’alphabet. Puis l’ensemble des joueurs doit trouver un mot commençant par cette lettre dans une liste prédéfinie comme les prénoms, les pays, les capitales, les fruits, les fleurs, les sports, etc.

TELECHARGEZ LA GRILLE

Les jeux de plateau

La bataille navale

Le jeu se joue à deux. Sur une grille de 10 x 10 cases numérotées, chaque joueur dessine 1 « cuirassé » de 4 cases, 2 « croiseurs » de 3 cases, 3 « torpilleurs » de 3 cases et 4 « sous-marins » d’une case. A tour de rôle, chacun annonce (lance une torpille sur) l’une des cases de son adversaire dans le but de toucher, si le bâtiment a plusieurs cases, puis de couler sa flotte. Il reporte ses coups sur une deuxième grille. Celui qui détruit tous les bâtiments du joueur adverse a gagné !

TELECHARGEZ LA GRILLE

Le jeu de l’oie

Il faut être au moins deux. Le plus jeune commence. Les joueurs lancent les dés chacun à leur et avancent sur les 63 cases en suivant les instructions. Le premier qui atteint la dernière case a gagné.

Lancers particuliers

  • Si le joueur, au premier tour, lance 6 + 3 sur les dés, il avance son pion immédiatement au nombre 26.
  • S’il obtient 4 + 5 au premier tour, il va à la case 53.
  • S’il obtient 6 avec les dés : rendez-vous sur la case 12, en avançant ou en reculant

Cases spéciales

  • Case 19 : passer son tour.
  • Case 31 : attendre que quelqu’un nous délivre et prendre sa place.
  • Case 42 : retourner au 30.
  • Case 52 : rester jusqu’à ce que l’on nous délivre.
  • Case 58 : recommencer à jouer depuis le début.
  • Case 63 : on doit reculer si l’on fait plus de points qu’il n’en faut pour atteindre la case 63. On doit faire le nombre juste pour gagner.

Les jeux de dessin

Le calligramme

Le jeu consiste à donner à un mot (ou à une phrase) la forme de l’objet qu’il désigne (voir ci-dessus).

Le rébus

Il s’agit d’associer des dessins représentant les voyelles d’un mot. Le joueur doit deviner ce mot.

Le cadavre exquis

Prisé par les surréalistes, ce jeu consiste à dessiner, à tour de rôle, des éléments sur un papier plié en accordéon. Par exemple un personnage avec la tête, la poitrine, les jambes et les chaussures à dessiner. Lorsque l’on déplie le papier, on découvre le dessin en entier. Avec de plus grands enfants, on peut aussi jouer avec des phrases en mettant bout à bout des éléments de langage. 

Aurélie SOLIGNY