Pudeur et intimité

« Je suis un peu démunie pour parler de pudeur et d’intimité avec mon enfant de 4 ans »

La réponse d’EMMA LOUCHAMP, psychologue à Apel Service 

« À partir de 4 ou 5 ans, l’enfant est dans la découverte et l’exploration de son corps. Il cherche à mieux connaître et comprendre les différences filles-garçons. Il peut vouloir “toucher” et “voir” pour en saisir la réalité. Il commence à prendre conscience de son identité propre et c’est à partir de cette période que la pudeur apparaît.

Mais les jeunes enfants ne savent pas encore quels comportements sont appropriés ou non, et ils doivent apprendre ce qu’est la pudeur. Vous pouvez, par exemple, aborder le sujet au moment de la douche, un moment où l’on peut nommer les parties du corps et dire que certaines d’entre elles ne doivent pas être touchées par d’autres personnes (adultes et enfants). En lui signifiant ainsi que son corps lui appartient, vous permettrez à votre enfant de créer sa propre intimité.

C’est aussi à l’adulte de montrer l’exemple en respectant lui-même cette intimité en fermant la porte de la salle de bain, de la chambre parentale la nuit, etc. Enfin, si votre enfant vous questionne, il est important de ne pas le laisser seul avec ses interrogations. Essayez d’abord de préciser ce qu’il croit déjà savoir et quelle information il veut vraiment avoir. Il n’est pas nécessaire de tout dire tout de suite, mais d’évaluer au fur et à mesure ses besoins d’information, en fonction de sa maturité. N’hésitez pas à utiliser des livres pour enfants sur le sujet pour vous servir d’appui ! »

LA PLATE-FORME TÉLÉPHONIQUE APEL SERVICE

Une question sur l'orientation ou la scolarité de votre enfant ? Besoin de conseils éducatifs ?

Appelez Apel Service au 01 44 93 30 71  

> lundi, mardi, jeudi et vendredi  de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h.