Un nouveau secrétaire général pour l'Enseignement catholique

Philippe Delorme vient de succéder à Pascal Balmand comme secrétaire général de l’Enseignement catholique.

Philippe Delorme, 55 ans et père de 5 enfants, était auparavant depuis dix ans directeur diocésain de l'Enseignement catholique du Val-de-Marne. Il a commencé sa carrière comme professeur de sciences économiques et sociales avant d'être nommé chef d'établissement à Montigny-le-Bretonneux (78). 

Présent au séminaire de rentrée de l'Apel nationale qui s'est déroulé le 31 août dernier, le nouveau secrétaire général de l'Enseignement catholique a précisé les relations qu'il souhaite entretenir avec les parents d'élèves : « Il faut être dans une culture d'échange et de dialogues, mais il faut que chacun soit dans sa mission. Je pense également qu'il est de notre rôle de rassurer les familles qui sont trop souvent angoissées ».

Concernant ses orientations, elles s'inscrivent dans la continuité de celles engagées par son prédécesseur : « Il faut aider les jeunes à se construire, à découvrir leurs talents. L'Apel s'est toujours investie dans cette voie et elle doit continuer. Et de conclure : En tant que parents d'élèves, soyez des témoins joyeux porteurs d'espérance auprès des élèves que nous accompagnons. »

> A lire aussi : l'interview de Philippe Delorme parue dans La Croix
Enseignement catholique, « l’entre-soi n’est ni une solution ni notre vocation »