Jeune fille lycéenne
© IStock

Pourquoi suivre la voie générale ? Quelles études supérieures choisir après un bac général ?

20/07/2022 Cécile Dard

  • Scolarité
  • Bac
  • CPGE
  • BUT
  • BTS
  • Lycée
  • Enseignement supérieur

Accroche
Avec le bac en poche, les étudiants doivent choisir la filière qu’ils souhaitent suivre pour leurs études supérieures. Universités, classes préparatoires, écoles d’ingénieurs ou de commerce, écoles spécialisées, BUT, BTS… : quels choix s’offrent aux jeunes bacheliers ?

Première étape, bien choisir ses spécialités en voie générale au lycée

Dès la première générale, les élèves précisent leur orientation avec le choix de trois enseignements de spécialité, puis avec la poursuite de deux de ces enseignements en terminale. Ces choix ne sont pas à prendre à la légère car ils peuvent conditionner la poursuite des études supérieures dans une filière ou un autre. L’abandon des mathématiques par exemple peut fermer certains parcours. Il est donc important de se projeter et d’étudier les critères d’admissions des études supérieures envisagées afin de bien choisir. Le site Horizons21 permet de faire des simulations de filières selon les associations de spécialités choisies.

Les lycéens ont le choix entre :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères et régionales
  • Littérature et langues et cultures de l'Antiquité
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • Physique-chimie
  • Sciences de l'ingénieur
  • Sciences de la vie et de la Terre (SVT)
  • Sciences économiques et sociales
  • Arts
  • Biologie écologie (uniquement dans les lycées agricoles)
Quelles études supérieures sont accessibles aux bacheliers qui ont suivi la voie générale
Quelles études supérieures faire avec un bac général ? | © Cécile Dard

Pourquoi suivre la voie générale et quelles études supérieures faire avec un bac général

Quels choix d’études supérieures après le bac général ?

La licence et master en université : 3 ans + 2 ans 

Une quarantaine de disciplines au choix pour la licence et la possibilité de choisir des doubles cursus, comme éco et droit ou droit et histoire de l’art, pour les plus motivés. Après la licence, les étudiants accèdent aux masters en deux ans, mais les places sont chères et ils ont souvent beaucoup de mal à s’inscrire, même avec d’excellents dossiers.

Informations sur les licences

 

Les CPGE + CGE : 5 ans

Il existe plus de 200 grandes écoles (ingénieur, institut d'études politiques, management, architecture, design…) reconnues par l'État et qui délivrent un diplôme national de grade master et parfois de doctorat. Les élèves commencent par les classes préparatoires aux grandes écoles (prépas) avant de poursuivre dans les grandes écoles.

Les grandes écoles sont regroupées  au sein de la Conférence des grandes écoles (CGE) qui compte 265 membres, dont 229 grandes écoles (ingénieur, management, architecture, design, institut d'études politiques...). L’association est un organisme accréditeur de formations qui veille au respect des critères de qualité des programmes de ses membres accrédités. Pour adhérer à la CGE, chaque école est auditée afin de garantir un niveau de qualité de formation élevé. On retrouve par exemple dans cette association les filières IEP, ENS, HEC, Celsa, Agro, Centrale, INP, Polytechnique, EDHEC, ENAC, ENI, ENSA… représentants à eux tous plus de 600 formations en Mastères spécialisés, MSC, CQC et BADGE (modules de formations continue). 

Informations sur les grandes écoles

 

Les écoles spécialisées : 3 à 5 ans

Souvent privées, les écoles spécialisées délivrent un diplôme national ou un titre d’école. Le choix est vaste avec des écoles de commerce, d’ingénieurs, de communication, de droit, de gestion, de journalisme, d’art, de design… Les étudiants sont formés en 3 à 5 ans à des métiers.

Informations sur les écoles spécialisées

 

Le BUT (bachelor universitaire de technologie) : 3 ans

Le BUT remplace le DUT qui se faisait en 2 ans et offre aujourd’hui 24 mentions différentes possibles. Les diplômés peuvent ensuite postuler en Master ou en école spécialisée.

Informations sur le BUT

 

Le BTS (brevet de technicien supérieur) : 2 ans

Le BTS prépare en deux ans à des métiers dans un cadre similaire à celui du lycée, avec une trentaine d’élèves par classe et une trentaine d’heures de cours hebdomadaires. Ce diplôme est souvent recommandé aux élèves souhaitant garder un encadrement scolaire quotidien, tout en se professionnalisant sans attendre.

Informations sur le BTS

 

Le DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design) : 3 ans

Cette voie forme les étudiants aux métiers d’art et de design dans 14 disciplines au choix : animation, spectacle, espace, événement, graphisme, innovation sociale, instrument, livre, matériaux, mode, numérique, objet, ornement, patrimoine. La formation en trois ans offre une spécialisation progressive de connaissances pluridisciplinaires et transversales. Les étudiants bénéficient d’un parcours individualisé et obtiennent un diplôme national du grade licence.

Informations sur le DN Made  

 

Le DCG (diplôme de comptabilité et gestion) : 3 ans

Le DCG fait entrer les étudiants dans la filière d’expertise comptable. Il les forme aux métiers de la comptabilité et des finances d’entreprise en trois ans à travers une approche pratique et théorique intense avec une trentaine d’heures de cours hebdomadaires. Les élèves obtiennent un diplôme national du grade licence et peuvent poursuivre leurs études en DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et gestion).

Informations sur le DCG

Pose toi la question ! Bac général ou bac techno ?

Etudier plusieurs années après le bac, c’est ce qui attend les élèves après un bac général ou un bac technologique. Mais entre les deux, comment choisir ? Les deux ont des points communs : ils se font en 3 ans et ont le même nombre d’heures hebdomadaires. En 1ère et Terminale, le tronc commun est presque le même. Ce qui est différent ? Les enseignements de spécialité, la façon d’apprendre et les poursuites d’études. Pour choisir entre les deux, la question des centres d’intérêt est primordiale.